Actualités

Bienvenue sur le site du Pôle Métropolitain de l’Artois

Le Pôle Métropolitain de l’Artois a déjà un an ! C’est l’occasion pour lui de se munir de nouveaux outils de communication afin d’expliquer quel est son rôle, les problématiques qu’il traite ou encore le territoire sur lequel il agit, d’où la création de ce site internet. Sur ce site vous retrouverez une présentation générale du Pôle Métropolitain de l’Artois, les actions qu’ils mènent, les procès-verbaux de ses instances, la liste de ses élus, mais aussi ses actualités et la possibilité de le suivre d’encore plus près en vous abonnant à son compte Twitter.

L’équipe du Pôle Métropolitain de l’Artois s’agrandit !

Depuis le 6 mai 2019, Anne-Sophie Gervais a rejoint l’équipe du PMA en tant que chargée de mission Transition énergétique / Éco-transition. 

Sa mission principale est de coordonner et de suivre la mise en œuvre de la « Feuille de route pour la transition énergétique du PMA ». Ainsi, Anne-Sophie Gervais organise et anime des travaux communs inter-agglomérations au sujet de la transition énergétique et de l’éco-transition. Elle est également en charge du suivi des actions relatives aux énergies renouvelables à l’échelle du Pôle et du suivi des actions initiées par le PMA en matière de rénovation énergétique dans le cadre du partenariat avec le CD2E. Elle coordonne des actions à l’égard des citoyens à propos de la transition énergétique et devient l’interlocuteur technique des différents partenaires institutionnels sur les sujets de transition énergétique. 

En résumé, Anne-Sophie Gervais incarne techniquement et au quotidien la dynamique d’éco-transition du Pôle Métropolitain de l’Artois. 

Anne-Sophie Gervais, chargée de mission Transition énergétique / Éco-transition – ©Coline Sénéchal

16ème Comité syndical du Pôle Métropolitain de l’Artois

Lundi 13 mai 2019 se tenait le 16ème Comité syndical du Pôle Métropolitain de l’Artois. 
Alain Wacheux, Président du Pôle, ainsi que les élus présents ont abordé différents grands sujets : 

Aménagement du territoire et éco-transition :
– étude prospective sur l’A21 menée par l’Agence d’Urbanisme de l’Artois ;
– développement des énergies renouvelables sur les friches industrielles du territoire ;
– projet de Schéma Régional d’Aménagement et de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET) des Hauts-deFrance ;
– Désignation des représentants du PMA au sein de l’Agence d’Urbanisme de l’Artois et partenariat 2019.

Odyssée-Euralens 2019 :
– point général et rappel du programme par Sylvain Robert ;
– Présentation des Fêtes de la Chaîne des parcs 2019 par Christophe Pilch ;
« Osons nos Talents XXL » les 16 et 17 octobre à Bruay-la-Buissière.


Autres points abordés :
– partenariat 2019 avec la Mission Bassin Minier ;
– point sur les travaux des groupes d’élus du PMA :
. « habitat / logement » par Nadine Lefebvre
. « culture et participation des habitants » par Nathalie Delbart
– point sur le travail de structuration d’une Agence de développement à l’échelle PMA ;
– Conclusion de l’étude conduite par le PMA au sujet de la gratuité dans le réseau de transport en commun.

Consulter le PV du Comité syndical du 13 mai 2019

Comité syndical du PMA, 13 mai 2019 – ©Coline Sénéchal






15ème Comité syndical du Pôle Métropolitain de l’Artois

Lundi 4 mars 2019 se tenait le 15ème Comité syndical du Pôle Métropolitain de l’Artois.
Alain Wacheux, Président du Pôle, ainsi que les élus présents ont abordé différents grands sujets :

Santé : préoccupation réitérée quant à l’état de santé de la population, souhait d’une approche globale du sujet sur le territoire et invitation adressée à Madame la directrice générale de l’Agence Régionale de Santé Hauts-de-France afin d’échanger avec les élus.

Desserte TGV du territoire : vigilance et mobilisation intactes après l’annonce par la SNCF de revoir son projet de réduction des dessertes du territoire.

Chaîne des Parcs : adoption du nouveau schéma stratégique, poursuite de la réflexion sur la gouvernance et l’animation de ce projet emblématique et fédérateur.

Renouvellement du partenariat entre le PMA et le CPIE Chaîne des Terrils pour le tutorat des volontaires en service civique de la « Chaîne des Parcs ».

« Osons nos Talents 2019 » : partenariat renouvelé entre le PMA et la Maison de l’emploi de Lens-Liévin-Hénin-Carvin.

Discussions sur les outils territoriaux d’aménagement  et de développement économique à l’échelle du PMA.

Adoption du Compte administratif 2018 et du Budget primitif 2019 du PMA.

Consulter le PV du Comité syndical du 4 mars 2019

Comité syndical du PMA, lundi 4 mars 2019 – ©Coline Sénéchal


Chaîne des Parcs : le nouveau Schéma stratégique adopté !

La Chaîne des Parcs est un projet associant les plus beaux espaces de nature du territoire, pour la balade, les loisirs, la découverte patrimoniale, les sports extrêmes. 4.200 hectares au total reliés par 420 kilomètres de voies vertes, jusqu’au cœur des villes.

Premier Schéma stratégique

En 2015, dans le premier schéma élaboré à l’initiative d’Euralens, sept grands parcs, reliés entre eux par une boucle d’une soixantaine de kilomètres, avaient été identifiés. Cette composition simple avait pour but d’ancrer la Chaîne des Parcs dans les esprits et de révéler les potentialités d’aménagement existantes.

Aujourd’hui la Chaîne des Parcs se réalise

Les premières opérations, ainsi que plusieurs demandes pour rejoindre la Chaîne des Parcs, témoignent de l’intérêt porté à ce grand projet par les acteurs du territoire. Ces évolutions ont permis d’identifier certains sites, non considérés en 2015, qui présentent des atouts paysagers, des valeurs patrimoniales ou encore des potentialités programmatiques rendant légitime leur intégration à la Chaîne des Parcs. De plus, ces évolutions ont mis en avant la nécessité de mettre à jour la boucle qui relie les parcs au lieux de vie de la population. Enfin, suite à l’extension à l’Ouest du Pôle Métropolitain de l’Artois, il était impératif d’élargir la réflexion vers ces nouveaux espaces.
Pour toutes ces raisons, le Pôle Métropolitain de l’Artois a confié au printemps 2018 à un groupement conduit par le paysagiste Michel Desvigne une mission d’actualisation du schéma stratégique de la Chaîne des Parcs avec pour objectifs :

  • d’examiner avec soin comment intégrer les sites qui n’étaient pas dans le schéma établi en 2015 et se doter d’une méthode pour faire vivre le concept dans le temps ;
  • de faire évoluer sans l’affaiblir la force du concept, qui s’est avéré très fédérateur et structurant ;
  • de tenir compte de l’« agrandissement » du territoire et de travailler sur les liaisons avec les territoires voisins ;
  • de croiser la Chaîne des Parcs avec les grands enjeux du territoire : ERBM, BHNS, grands équipements, qualité urbaine, attractivité, développement économique, santé publique, qualité de vie …
  • de préciser comment peuvent fonctionner ces parcs (gestion, entretien, développement d’activités) et d’accélérer le passage à l’opérationnel.

La méthodologie de travail

Débuté en avril 2018, le travail conduit par Michel Desvigne en liaison avec les équipes du PMA, des collectivités membres du PMA, des ingénieries mobilisées par le PMA (Euralens, Mission Bassin Minier, etc.) et d’une série d’acteurs concernés a donné lieu à de multiples visites sur le terrain et rencontres avec les élus. Le 14 novembre 2018 à Wingles, Michel Desvigne a présenté aux élus, lors d’une séance élargie du groupe d’élus PMA « Chaîne des Parcs » sa proposition d’actualisation du Schéma stratégique de la Chaîne des Parcs. Cette proposition, enrichie par les échanges du 14 novembre avec les élus, a été officiellement soumise pour avis aux quatre collectivités membres du PMA. Les retours des quatre collectivités ont été synthétisés et intégrés, lors d’une nouvelle séance du Groupe d’élus PMA « Chaîne des Parcs » qui a eu lieu le 25 février 2019.
Le nouveau Schéma stratégique de la Chaîne des Parcs a enfin été adopté lors du Comité syndical du PMA le lundi 4 mars 2019.


Consulter le nouveau Schéma stratégique de la Chaîne des Parcs


TGV : les élus du Pôle Métropolitain de l’Artois jugent inacceptable la remise en cause des dessertes de LENS et BÉTHUNE et appellent l’État à la cohérence

Mesdames et Messieurs les élus du Pôle Métropolitain de l’Artois,

Nous avons appris que la SNCF envisageait de remettre en cause la desserte par le TGV de Lens et Béthune, ainsi que de plusieurs autres villes du Nord et du Pas-de-Calais.
A l’heure où l’Etat a pris un « Engagement pour le Renouveau du Bassin minier », au moment où il prétend soutenir la revitalisation des villes moyennes, à l’heure où les inégalités territoriales et le sentiment d’abandon qu’elles nourrissent sont au cœur du débat national, ce projet de remise en cause de la desserte TGV est inacceptable. 
Aussi, je vous propose de participer à une action de sensibilisation des usagers du TGV qui aura lieu :

Vendredi 15 février
13h30
Gare de Lens

Bien cordialement.
Alain Wacheux

Des nouvelles des volontaires de la mission de Service civique « Parcours Artistique & Culturel en Artois »

Depuis le lundi 5 novembre 2018, 20 jeunes, 9 filles et 11 garçons, ayant entre 17 et 25 ans et issus des 3 communautés d’agglomération du territoire, Béthune-Bruay Artois Lys Romane, Hénin-Carvin et Lens-Liévin, ont commencé leur mission de Service civique « Parcours Artistique & Culturel en Artois ».

Les volontaires en Service civique – ©Ligue de l’Enseignement du Pas-de-Calais

Rappel de la mission : 

Dans le but d’amplifier la portée de la médiation des structures culturelles du territoire du Pôle Métropolitain de l’Artois, en particulier vers les populations locales dites « éloignées de la vie culturelle », la Ligue de l’enseignement du Pas-de-Calais met en place et coordonne un dispositif nommé « Parcours Artistique et Culturel en Artois ».
Ce dispositif, souhaité et soutenu par le PMA, a pour principe de mettre à disposition des jeunes en Service civique auprès de diverses structures culturelles du territoire, afin que ceux-ci soient des relais à la médiation culturelle. Ainsi, ils pourront aider les équipes dans leurs missions d’accessibilité à la culture pour tous, tout en étant eux-mêmes initiés et formés à la vie culturelle locale, dans sa diversité, son sens politique, son utilité publique et citoyenne.

Les structures partenaires de cette édition :

Concrètement, l’action se déroule ainsi : les volontaires, accueillis dans les structures culturelles de proximité, se mettent en relation avec des structures accueillant des publics spécifiques (associations, structures sociales…) afin de définir un projet qui les mènera vers les structures de proximité précédemment citées et les structures culturelles de 1er cercle partenaires.

Pour suivre toute l’actualité de la mission de Service civique « Parcours Artistiques & Culturel en Artois » rendez-vous sur la page Facebook : Service Civique – Parcours Artistique & Culturel en Artois

Vous pouvez également consulter le site de la Ligue de l’enseignement du Pas-de-Calais et, en particulier, ces articles :
La deuxième édition du « Parcours Artistique et Culturel en Artois » est lancée !
Début de formation pour les 20 jeunes volontaires en service civique du « Parcours Artistique et Culturel en Artois »
Les jeunes en missions de Services Civiques Culturels déjà en Action !
Partage d’expérience d’une Volontaire sur le « Parcours Artistique en Artois »
Lancement d’un site internet sur le « Parcours Artistique et Culturel en Artois »

De l’archipel des énergies à la « Turbine de l’écotransition » : le Pôle Métropolitain de l’Artois accueille Philippe Vasseur

Mardi 29 janvier 2019 : le Pôle Métropolitain de l’Artois reçoit Philippe Vasseur, président de la Mission REV3 des Hauts-de-France, et réunit à cette occasion, un an après sa présentation, les acteurs qui ont contribué à l’écriture de sa « Feuille de route pour la transition énergétique ».

Le Pôle Métropolitain de l’Artois réunit le mardi 29 janvier, avec le concours de l’Association Euralens et le soutien financier de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), la centaine d’acteurs du territoire, collectivités et institutions, acteurs économiques et sociaux, formateurs et universitaires, etc. ayant contribué à l’écriture de la « Feuille de route pour la transition énergétique du Pôle Métropolitain de l’Artois », présentée à Liévin en décembre 2017. Il s’agira de partager l’état d’avancement des actions et projets de cette dynamique territoriale qui concerne près de 650.000 habitants.

Alain WacheuxSylvain Robert et Christophe Pilch, respectivement présidents du Pôle Métropolitain et des trois Communautés d’agglomération constitutives de ce dernier, Béthune-Bruay Artois Lys Romane (CABBALR), Lens-Liévin (CALL) et Hénin-Carvin (CAHC), ainsi que Jean-François Caron, Maire de Loos-en-Gohelle et élu référent « éco-transition » au sein du Pôle Métropolitain, recevront Philippe Vasseur.

Philippe Vasseur, président de la Mission régionale « REV3 » des Hauts-de-France, a en effet émis le souhait de rendre visite tour à tour à chacun des « territoires démonstrateurs REV3 » identifiés dans l’ensemble de la Région, pour constater l’avancement des différents projets concourant à cette dynamique régionale et rencontrer les acteurs mobilisés.

Les objectifs fixés à la démarche sont concrets : aborder la transition écologique par les opportunités qu’elle créée, développer l’emploi dans les filières liées à l’écotransition (bâtiment, industries, services, agriculture), offrir les outils de formation et d’innovation qui permettent à chacun de s’y inscrire, maîtriser la facture énergétique pour reconquérir du pouvoir d’achat pour les ménages, les entreprises et les collectivités, se donner une ambition collective valorisante et fédératrice, retisser les liens entre secteurs urbanisés et ruraux, stimuler l’attractivité générale du territoire…

Les multiples initiatives, projets et actions entreprises, depuis plusieurs années, par les collectivités et les différents acteurs (plus de 50 sont recensés dans la Feuille de route !) ont permis au Pôle Métropolitain de l’Artois d’être reconnu en avril 2018, au plan régional, « Territoire démonstrateur Rev 3 ». Ils lui offrent aujourd’hui, par leur mise en synergie, l’opportunité de franchir un nouveau cap et de faire du territoire une véritable « turbine de l’écotranstion ».

Au cours de la matinée du 29 janvier, Monsieur Vasseur se rendra donc sur place visiter quelques exemples de sites ou projets en compagnie des élus du territoire :

  • À Houdain, sur le chantier de construction de la station de production, de stockage et de distribution d’hydrogène réalisé par le Syndicat mixte des Transports Artois-Gohelle pour le futur Bus à Haut Niveau de Services (BHNS) ;
  • À Loison-sous-Lens, sur le site de la nouvelle cantine scolaire de la Cité du 8 construite par la communeavec un très haut niveau de qualité environnementale : chauffage biomasse, suivi très fin des comportements du bâtiment, légumerie attenante, pédagogie renforcée sur l’alimentation, etc. ;
  • À Leforest : sur le futur site d’implantation d’une plateforme photovoltaïque de 20 hectares.Il participera ensuite l’après-midi au Forum organisé au Musée du Louvre-Lens (espace La Scène), de 14h30 à 17h30, où, en présence de l’ensemble des acteurs contributeurs de la dynamique métropolitaine, un état d’avancement d’une série d’autres projets et démarches sera présenté.

Pour participer cet événement, inscrivez-vous en cliquant sur la photo ci-dessous

13ème Comité syndical du Pôle Métropolitain de l’Artois

Lundi 19 novembre 2018 avait lieu le 13ème Comité syndical du Pôle Métropolitain de l’Artois.
Durant cette séance, Nathalie Delbart a été élue vice-présidente, Laurent Duporge a rejoint le Bureau du PMA et les élus ont abordé différents sujets :
– la validation du projet métropolitain « Turbine de l’éco-transition » ;
– la mise en œuvre de la Feuille de route pour la transition énergétique du PMA ;
– le lancement d’un appel d’offres afin de réaliser « le cadastre solaire » du PMA qui sera une cartographie du potentiel photovoltaïque de toutes les toitures du territoire ;
– la création d’un emploi de chargé de mission éco-transition cofinancé par l’ADEME ;
– la proposition d’un schéma stratégique actualisé de la Chaîne des Parcs ;
– le recrutement de 20 jeunes en service civique pour mailler les grands équipements culturels du territoire avec les équipements de proximité en partenariat avec La Ligue de l’Enseignement du Pas-de-Calais ;
– l’interpellation de la Région sur le projet de Réseaux Express Grand Lille (REGL).

Consulter le PV du Comité syndical du 19 novembre 2018

 

 

Le PMA réalise son cadastre solaire (appel d’offres)

De nombreux éléments ont poussé le Pôle Métropolitain de l’Artois à se doter d’un cadastre solaire, que l’on peut définir comme une cartographie présentant le potentiel photovoltaïque de toutes les toitures des bâtiments du territoire :

  • la mobilisation du territoire tout au long de l’année 2017 dans le cadre du Forum sur l’Énergie organisé par l’association Euralens à l’initiative du PMA et la nécessité de décliner la « Feuille de route pour la transition énergétique »;
  • la dynamique Régionale REV3 et la mise en place du Collectif Régional de l’Énergie Solaire (CORÉSOL) visant à travailler collectivement au développement du photovoltaïque en région ;
  • la nécessité de disposer d’un état des lieux précis des potentialités offertes par l’ensemble des toitures des bâtiments du territoire du Pôle Métropolitain de l’Artois pour alimenter les démarches d’élaboration et de suivi des Plans Climat Air Energie Territoriaux ;
  • l’utilité, pour les Agglomérations membres du PMA et leurs Espaces Info Energie, de disposer d’un outil permettant de donner des informations fiables et objectives aux habitants et propriétaires de bâtiments ;
  • l’opportunité de sensibiliser l’ensemble des propriétaires du territoire, particuliers, entreprises, collectivités aux possibilités de développement du solaire sur leurs propriétés ;
  • l’intérêt d’associer l’image du Pôle Métropolitain de l’Artois à la création d’un cadastre solaire à son échelle, ce qui serait relativement inédit à cette échelle en France et conforterait son positionnement d’excellence sur la thématique de la transition énergétique ;
  • des retombées économiques et sociales locales qui peuvent découler du développement d’une filière sur le photovoltaïque et le solaire thermique ;

Sur la base du cahier des charges rédigé et de la cartographie en 3D fournis par l’Agence d’Urbanisme de l’Artois, le Pôle Métropolitain lance une consultation pour confier la réalisation d’un cadastre solaire à un bureau d’études spécialisé sous la forme d’un marché public. Les offres sont à déposer au plus tard le 7 janvier. Pour en savoir plus, cliquer sur le lien ci-après.

Consulter le marché : « Étude sur le potentiel de développement photovoltaïque (cadastre solaire) sur le territoire du Pôle Métropolitain de l’Artois »

L’opération « Osons nos Talents » sillonne le territoire

« Osons nos Talents » est une opération portée par le Pôle Métropolitain de l’Artois en partenariat avec la Maison de l’emploi Lens-Liévin-Hénin-Carvin et le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi de l’arrondissement de Béthune.
Ce dispositif permet aux participants de valoriser leurs talents en découvrant, durant une journée ou une demi-journée et en un même lieu, plusieurs métiers qu’ils peuvent expérimenter par eux-mêmes. L’opération prend la forme d’ateliers animés par des professionnels ou des centres de formation et s’adresse aux jeunes en recherche d’un choix professionnel comme aux adultes en quête de reconversion.

Mardi 6 novembre 2018, plus de 100 personnes sont venues à l’Espace Ladoumègue de Méricourt pour découvrir quelles sont les filières et les métiers qui recrutent sur le territoire.  Les participants ont pu s’essayer au pavage et tester la lunette topographique grâce au Centre de Formation Professionnelle Continue, spécialiste de la formation professionnelle du Bâtiment et des Travaux Publics. Ils ont pu appréhender les bases du métier de développeur web en découvrant le code HTML et CCS grâce à Popschool, une école du numérique innovante et inclusive. Resthô-Formation, organisme de formation en hôtellerie et restauration, animait un atelier cuisine. Le GRETA des Métiers de la Santé et du Social proposait de ressentir les difficultés auxquelles sont confrontées les personnes âgées et les malades de Parkinson en portant une combinaison compliquant les déplacements, des lunettes troublant la vue et des gants reproduisant les tremblements.

Jeudi 8 novembre, près de 500 personnes se sont rendues au Complexe sportif du 8 Ter à Béthune. Les participants ont découvert les métiers du bâtiment grâce au Groupe Instep et ID Formation et le Centre de Formation Professionnelle Continue. Le lycée professionnel Mendes France de Bruay-la-Buissière, spécialisé dans l’hôtellerie et la restauration, proposait d’apprendre à dresser une table de restaurant ainsi qu’à cuisiner des desserts. Le Centre Artois Formation, qui prépare aux métiers de la logistique, des travaux publics, de la sécurité et des transport, était venu avec un mini-pelle et proposait de réaliser des manœuvres que l’on retrouve en formations.


Les ateliers « Osons nos Talents » à Méricourt et Béthune le mardi 6 et jeudi 8 novembre 2018