Actualités

Signature du chapeau commun des Contrats de relance et de transition écologique (CRTE) pour notre territoire !

À l’issu du Comité Syndical du vendredi 9 juillet 2021, le CRTE a été co-signé par M. le Préfet ainsi que par Alain Bavay, Président du PMA et les Présidents de nos EPCI.
©PMArtois

Les trois Communautés d’agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys Romane, Lens-Liévin et Hénin-Carvin, membres du Pôle Métropolitain de l’Artois, se sont résolument engagées dans l’élaboration de leur futur Contrat de relance et de transition écologique (CRTE). Elles ont par ailleurs souhaité que leurs ambitions communes soient traduites dans un « chapeau commun » à l’échelle du Pôle Métropolitain de l’Artois. Ce chapeau commun est constitué d’une série d’orientations stratégiques partagées et d’outils mis en commun détaillés dans le présent document et invoqués dans les CRTE de chaque EPCI. Ces orientations résultent d’un travail nourri au sein des instances politiques et techniques du territoire, de discussions avec ses forces vives et d’échanges avec les services de l’État, notamment sous les auspices des sous-préfets d’arrondissement.

Ce document a vocation à faire l’objet d’actualisations.

“Agora de l’éco-transition” : cap sur un modèle de développement à la fois écologique, juste, solidaire et citoyen !

Les 30 juin et 1er juillet, l’Agora de l’éco-transition a conclu un an de travaux et d’ateliers. Une centaine d’élus, de techniciens, de porteurs de projets, d’experts, d’acteurs sociaux et économiques ont répondu à l’invitation conjointe du PMA et de l’association Euralens. Philippe Vasseur (mission régionale Rev3) et l’ADEME ont participé également. Une équipe d’AMO spécialisée, cofinancée par la Région et l’ADEME, a préparé et animé les travaux.

Lors de ces deux journées, les acteurs mobilisés ont construit ensemble un schéma stratégique de la “Turbine de l’éco-transition” visant à massifier la transition de notre territoire. Elles ont été rythmées par des tables rondes et des temps d’ateliers fédérant des participants motivés et débordant d’idées ! Les ateliers ont invité les participants à se poser les bonnes questions :

Quels sont les défis spécifiques auxquels notre territoire doit faire face ? Comment agir concrètement pour prendre nos responsabilités sur le changement climatique ? Comment, dans le même temps, en faire un levier d’opportunités et de justice sociale ? Comment répondre aux aspirations légitimes de nos concitoyens ? Quelles sont les initiatives remarquables ? Comment les mettre en réseau, les massifier, les outiller, les accélérer, les décliner ? Quelles ambitions, quel chemin, quels jalons se donner dès les prochains mois ?

Les maîtres mots : coopération, continuité, action et courage

La transition est déjà visible dans de nombreuses initiatives et la volonté de massification est unanime. Citoyenneté, mobilités, innovation, cadre de vie, alimentation, emploi, énergie, Chaîne des Parcs, rayonnement, cartographie de porteurs de projets ont été au cœur des échanges. Et pourquoi pas un référent “Turbine de l’éco-transition” dans chacune de nos 150 communes ?

Les présidents et vice-présidents du PMA, de la CABBALR, de la CAHC et de la CALL ont donné un cap commun pour inscrire les multiples propositions dans la feuille de route du PMA et ses prochaines discussions avec le nouvel Exécutif régional et l’Etat. La Commission thématique “éco-transition” du PMA, ouverte à tous les élus communautaires désignés par leur EPCI, aura, à la rentrée, à examiner et prioriser cette riche matière.

À plus court terme, le fruit de ces travaux est intégré au “chapeau commun” des Contrats de relance et de transition écologique (CRTE) des 3 EPCI du PMA, à l’ordre du jour du Comité syndical du PMA du 9 juillet.

Agora de l’éco-transition : les inscriptions sont ouvertes !

Vous avez été plus de 150 personnes à participer aux ateliers de la Turbine de l’éco-transition et au Forum Euralens « Quel modèle de développement pour le territoire » et nous vous en remercions.

Ce cycle de diagnostic, d’ateliers, de groupes de travail et de « rencontres du Forum », amorcé en septembre 2020 confirme les attentes fortes et convergentes des acteurs du territoire (collectivités, élus, associations, entreprises…) pour un modèle de développement écologique, juste, solidaire et porteur d’opportunités notamment en termes d’emplois.

La transition est déjà visible dans de nombreuses initiatives et la volonté de massification est unanime !

Ces attentes et propositions partagées seront incarnées, consolidées et transformées en schéma stratégique à l’occasion d’un évènement de clôture commun : l’Agora de l’éco-transition.

L’Agora de l’éco-transition se tiendra les 30 juin et 1er juillet prochain au Parc départemental d’Olhain.

Cet évènement sera l’occasion de :

  • Présenter le résultat du travail mené par les différents groupes dans le cadre du Forum Euralens et de la Turbine de l’éco-transition
  • Co-construire un schéma stratégique pour un modèle de développement plus écologique, juste et solidaire sur le territoire
  • Réunir les parties prenantes nécessaires autour des différents défis identifiés et projets à engager pour accélérer leur passage à l’opérationnel
  • Et bien sûr, nous rencontrer après un an de travail en ligne.

Pré-programme :

Jour 1, Mercredi 30 Juin.
Matin – plénière d’ouverture : accueil par les présidents du PMA et d’Euralens, table ronde animée des collectivités et partenaires, restitution d’un an de travail autour de la Turbine de l’éco-transition et du Forum Euralens, lancement des travaux en groupe.
Après-midi – ateliers : travail en groupe “Organisation territoriale et transition : activer les bons leviers pour massifier.”
Soir : temps convivial et spectacle.

Jour 2, Jeudi 1er Juillet.
Toute la journée – ateliers : poursuite du travail en groupe “les grands défis du territoires” sur toute la journée
Après-midi – plénière de clôture : restitution des “grands témoins”, présence d’experts du territoire

Retrouvez le contenu des ateliers sur le wiki : https://wiki.agora-ecotransition.org/

La démarche de Turbine de l’éco-transition est soutenue par l’Ademe et la Région de Hauts-de-France

Le Pôle Métropolitain de l’Artois recrute un(e) chargé(e) de mission animation économique

A l’heure où il s’apprête à accueillir l’usine ACC de fabrication de batteries de véhicules électriques “l’Airbus de la batterie”, le Pôle Métropolitain de l’Artois porte de nouvelles ambitions : Vallée de la mobilité électrique, Parc d’innovation de l’éco-transition, Territoire d’industries, bâtiment durable, Euralogistic, Louvre-Lens Vallée, Territoire démonstrateur « Rev3 », etc.

Pour concrétiser ces ambitions, en étroite collaboration avec ses collectivités membres et l’ensemble des acteurs économiques de notre territoire, nous souhaitons renforcer notre équipe d’un(e) chargé(e) de mission Animation économique.

L’animateur aura pour missions principales de coordonner les actions entreprises par notre structure pour exploiter l’implantation de l’usine ACC, de réaliser l’animation éditoriale de site vitrine de promotion économique du territoire ou encore d’assurer l’accueil et le suivi des investisseurs entrant par ce site internet.

Intégrer le PMA, c’est rejoindre une équipe à taille humaine, pouvoir évoluer avec des responsabilités et collaborer sur des projets qui ont du sens pour nos collectivités membres et nos acteurs économiques !

Les candidatures sont à adresser avant le 18 juin 2021 prochain à l’adresse mail suivante : celine.doziere@pm-artois.fr pour un poste temps plein à pourvoir le 1er septembre 2021.

Accéder à l’offre d’emploi de chargé(e) de mission animation économique

Turbine de l’éco-transition : 5 nouvelles dates d’ateliers “sur site”

Depuis le mois de mars, 25 “ateliers de la turbine” ont réuni plus de 100 personnes autour de 9 thématiques. Leur objectif : créer des espaces de discussions et de débats sur ce qu’est, pourrait ou devrait être l’éco-transition du territoire. La matière collectée lors de ces séances contribuera à la réalisation d’un « schéma stratégique » dessinant les grandes orientations pour la massification d’une transition énergétique juste et solidaire sur le territoire. Le compte rendu des échanges en cours est accessible depuis le wiki de la démarche .

Pour finir ce cycle en beauté, nous vous proposons 4 nouvelles dates d’ateliers, qui se dérouleront sur le territoire, “en vrai” : l’occasion de venir rencontrer nos animateurs et échanger sur au cours de formats plus longs !

Ces ateliers auront lieu :

Toute la programmation et le descriptif des ateliers est accessible sur le site https://agora-ecotransition.org/

La démarche de turbine de l’éco-transition est soutenue par l’Ademe et la Région des Hauts-de-France.

Le procès-verbal du comité syndical du 23 avril 2021 est en ligne

Le comité syndical du Pôle Métropolitain de l’Artois s’est rassemblé, sous la présidence d’Alain Bavay, à Isbergues le vendredi 23 avril dernier. Nous vous présentons les principaux sujets qui ont été abordés lors du comité.

Consulter le procès-verbal du Comité syndical du PMA du 23 avril 2021

Accueil des élus du PMA par David Thellier, maire d’Isbergues

Actualités

  • Contractualisation avec l’Etat : orientations du futur préambule commun « PMA » aux trois CRTE des EPCI membres du PMA (Contrats territoriaux de relance et de transition écologique)
  • Financement de la rénovation des Cités minières : les élus du PMA ont écrit au Premier ministre

Organisation de l’ingénierie territoriale et fonctionnement

  • Projet de fusion du PMA et de l’association Euralens au 1er janvier 2022
  • Partenariat 2021 entre le PMA et la Mission Bassin Minier
  • DATA territoriale :  le PMA soutient la candidature de l’AULA à l’appel à projets du Ministère chargé du numérique
  • Adoption d’une décision budgétaire modificative

Développement économique

  • « Airbus des Batteries » :  soutien au projet « ACC » et ambitions du territoire pour s’affirmer, au cœur de la Région des Hauts-de-France, comme « le territoire de la mobilité électrique »
  • Française de Mécanique : les élus du PMA interpellent le Groupe PSA
  • Création d’un emploi de chargé de mission « animation économique » au sein du PMA
  • Mise en œuvre du Parc d’innovation « Accélérateur de l’éco-transition »

Commissions thématiques d’élus du PMA

  • Actualités des Commission thématiques d’élus « éco-transition », « mobilités et désenclavement », « santé »

Prochain Comité syndical du PMA : le 9 juillet 2021 à 15h

Turbine de l’éco-transition : 40 ateliers, un seul wiki !

Pourquoi un wiki ?

Le 19 mars dernier, le Pôle Métropolitain de l’Artois a lancé un cycle de 40 ateliers en format numérique, répartis en 9 parcours thématiques représentant les principaux leviers pour la transition du territoire. Plus de 200 inscriptions ont déjà été enregistrées !

Ces ateliers sont le résultat de l’adaptation de notre méthodologie de départ au contexte sanitaire. Mais comment recréer le lien et l’émulation d’un évènement « en vrai » ?

Le « wiki » vise à apporter une réponse à cet enjeu. Un wiki est un site internet collaboratif auquel toute personne intéressée peut contribuer. C’est un outil de partage et d’enrichissement de la connaissance.

Le wiki de la turbine sera le « fil rouge » des 40 ateliers. Il permettra :

  • De transmettre les conclusions d’un groupe de travail à un autre
  • De faciliter la participation de chacun en ouvrant des possibilités de contributions en dehors des temps d’ateliers
  • De faire connaitre les démarches de transition du territoire, peut-être au-delà de ses frontières !

Comment ça marche ?

Le wiki est accessible à tous, depuis n’importe quel navigateur internet. Tous les visiteurs on la possibilité de laisser un commentaire.

Les personnes ayant participé à des ateliers reçoivent un mot de passe qui leur permet de contribuer au contenu des pages.

A la fin de la période d’atelier, la matière collectée viendra alimenter le contenu de l’Agora de l’éco-transition qui se tiendra en début d’été, en chair et en os on espère !

Rénovation urbaine dans les Cités minières : les élus du PMA en appellent au Premier ministre

Alain Bavay, Olivier Gacquerre, Christophe Pilch, Nathalie Delbart et Sylvain Robert ont cosigné et adressé ce 2 avril un courrier à M. Jean Castex, Premier ministre.

Prendre connaissance du courrier en date du 2 avril 2021 et adressé à M. Jean CASTEX

A l’échelle du PMA (Béthune-Bruay + Lens-Liévin + Hénin-Carvin), la rénovation urbaine des 18 Cités minières concernées par la première phase de l’Engagement pour le renouveau du Bassin minier (ERBM) nécessite un investissement supérieur à 500 M€. Cette rénovation concerne les espaces et équipements publics, c’est-à-dire le cadre de vie de plusieurs dizaines de milliers d’habitants (9.500 logements). Elle est le pendant nécessaire de la rénovation des logements eux-mêmes, engagée par ailleurs par les bailleurs sociaux, avec des cofinancements des Communautés d’agglomération.

Les élus du PMA n’ont toujours pas de visibilité sur le calendrier et les volumes financiers du soutien de l’Etat à ce volet clé de l’ERBM signé en 2017.

C’est pourquoi ils ont souhaité s’adresser au Premier ministre et suggèrent que le Plan de relance national soit mobilisé compte tenu des impacts qu’on peut attendre de cette rénovation urbaine en termes de cohésion sociale, de relance économique et de transition écologique.

“Airbus de la batterie”, participez à la concertation sur le projet ACC

ACC (Automotive Cells Company), co-entreprise créée en 2020 par Saft, PSA et Opel, a lancé la concertation préalable autour de son projet d’implantation d’une usine de production de cellules et modules de batteries pour les véhicules électriques, à côté du site PSA de Douvrin, à cheval sur les communes de Douvrin et de Billy-Berclau, dans le Pas-de-Calais, au sein du Parc des industries Artois Flandres.

LA CONCERTATION

Jusqu’au vendredi 23 avril 2021 inclus, le projet d’usine sur le site de Douvrin/Billy-Berclau fait l’objet d’une concertation préalable avec le public. Cette concertation est régie par le code de l’environnement (article L121-8 et L121-16 CE) et intervient en parallèle des premières études conduites sur le projet. Elle est menée sous l’égide de deux garants désignés par la Commission nationale du débat public (CNDP), qui est une autorité administrative indépendante.
La concertation avec le public porte notamment sur :
↘ L’opportunité du projet : faut-il le faire ?
↘ Les objectifs du projet : pourquoi le faire ?
↘ Les grandes caractéristiques du projet : comment le faire ?

Pour ACC, la concertation préalable permettra de présenter le projet de la manière la plus complète et accessible, d’éclairer le public d’une part sur les enjeux généraux environnementaux, économiques et industriels du développement de la mobilité électrique, et d’autre part sur les effets du projet de l’échelle européenne jusqu’à l’échelle locale.

Chacun est invité à participer et contribuer afin d’enrichir le projet.

À l’issue de la concertation, les garants rédigeront un bilan qui rendra compte de son déroulement et des arguments échangés ; ensuite, ACC annoncera s’il poursuit le projet et les mesures qu’il prendra pour tenir compte des enseignements tirés de la concertation. Si ACC décide de poursuivre le projet, après une instruction par tous les organismes concernés et une enquête publique sur un projet plus détaillé, le préfet du Pas-de-Calais pourra donner l’autorisation d’exploiter.

Pour participer à la concertation, c’est par ici