Actualités

« Osons nos Talents », bientôt près de chez vous

« Osons nos talents » est une opération portée par le Pôle Métropolitain de l’Artois en partenariat avec la Maison de l’emploi Lens-Liévin-Hénin-Carvin et le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi de Béthune.

« Osons nos talents » permet aux participants de valoriser leurs talents en découvrant, durant une demi-journée et en un même lieu, plusieurs métiers qu’ils peuvent expérimenter par eux-mêmes. L’opération prend la forme d’ateliers animés par des professionnels ou des centres de formation et s’adresse aux jeunes en recherche d’un choix professionnel comme aux adultes en quête de reconversion.

On trouve de tout au sein des animations « Osons nos talents » : industrie technologique, cuisine, mécanique, marquage adhésif … Le but est de faire participer les visiteurs afin qu’ils deviennent acteurs et non plus simplement spectateurs.

Hulluch – 15 juin 217

Les prochaines opérations : 

Avion le 17 octobre
Violaines le 17 octobre
Courcelles-lès-Lens le 15 novembre
Liévin le 21 novembre

Pour connaître en détail le programme des prochains « Osons nos Talents », cliquez ici

 

Le septième numéro d’Archipel est prêt !

Archipel fait sa rentrée avec un reportage sur les différents événements de cet été 2017 au sein du Pôle Métropolitain de l’Artois : spectacle son et lumière à la piscine Art Déco de Bruay-la-Buissière, les Rutilants sur le site du 9-9bis de Oignies , la bourse aux reptiles à Béthune et bien d’autres animations. Ce reportage est aussi l’occasion de revenir sur la belle réussite de la première édition de la Fête de la Chaîne des Parcs !

Une vidéo très complète et très réussie, réalisée par l’équipe d’ILTV, à ne surtout pas rater !

Émission consacrée au Bassin minier

Le compte-rendu du Comité syndical du 11 septembre est en ligne

Mobilisation pour les contrats aidés, positionnement sur le futur Schéma régional d’aménagement du territoire (SRADDET), appel d’offres pour la fabrication de la future signalétique de la Chaîne des Parcs, recrutement de 40 jeunes en service civique pour la Chaîne des Parcs et dans le champ culturel, travaux des groupes thématiques d’élus, calendrier des opérations « Osons nos talents », … ont animé les débats des élus du Pôle Métropolitain de l’Artois.

Pour en savoir plus, veuillez cliquer ici.

 

Les élus du PMA réclament un moratoire sur la suppression des contrats aidés

Comme vous le savez, cet été, le Gouvernement a décidé de réduire les contrats aidés que l’Etat subventionne évoquant un dispositif trop coûteux et qui n’apparaît pas assez efficace pour lutter contre le chômage. Cette méthode n’est pas acceptable et les conséquences sont désastreuses.

Cette décision conduit les collectivités, établissements publics et associations à mettre fin brutalement à de nombreuses missions d’intérêt général exercées au plus près des besoins de la population : dans les écoles, auprès des personnes démunies, âgées ou souffrant de handicap, dans de nombreux services culturels, sanitaires ou sociaux.

On ne peut négliger le facteur indiscutable d’intégration sociale que représentent les emplois aidés qui permettent de redonner de l’espoir et des perspectives d’avenir. Les associations seront nombreuses à devoir mettre la clé sous la porte faute de ce financement, alors qu’elles mènent souvent des missions de services publics dont nous avons besoin.

Les élus du Pôle Métropolitain de l’Artois conviennent unanimement que ces contrats aidés ne peuvent être une fin en soi et que ce dispositif a pu faire l’objet d’abus. Ils constatent néanmoins que ces contrats ont permis à leurs bénéficiaires d’entrer sur le marché du travail et d’acquérir ensuite très souvent une situation pérenne.

Ce plan gouvernemental de suppression massive des emplois aidés reviendrait sur notre territoire à un véritable plan social. Nous ne pouvons l’accepter.

C’est pourquoi, les élus du Pôle Métropolitain de l’Artois, réunis en comité syndical le 11 septembre 2017, représentant les 650.000 habitants des agglomérations de Lens-Liévin, Hénin-Carvin et Béthune-Bruay-Artois-Lys-Romane appellent l’Etat à appliquer un moratoire sur le nombre de contrats aidés pour leur territoire.

Par ailleurs, ils invitent les 150 maires du Pôle Métropolitain de l’Artois à organiser une opération « mairie morte » le 21 septembre 2017 afin de mettre en évidence les services qui sont affectés par l’interruption des contrats aidés.

Ils donnent donc rendez-vous aux maires, ainsi qu’aux associations concernées et aux bénéficiaires de ces contrats, le jeudi 21 septembre à 11 heures devant la Préfecture du Pas-de-Calais à Arras afin de faire part de notre volonté d’exiger un moratoire sur la question des contrats aidés et de surseoir à cette décision brutale et contre-productive.

Le Président du Pôle Métropolitain, Michel DAGBERT, et les Présidents des agglomérations composant le Pôle Métropolitain ainsi que les élus siégeant au sein du comité syndical appellent à une mobilisation massive.

Les experts de la rénovation s’invitent à la Maison syndicale des mineurs de Lens

Le 20 septembre à 14h00, le Pôle Métropolitain de l’Artois et le CD2E vous donnent rendez-vous à la Maison syndicale à Lens avec les meilleures expériences européennes en matière de rénovation des logements.

Cette thématique est au cœur des enjeux et des grands projets du territoire, qu’il soit question de la stratégie énergétique du territoire ou de la rénovation des cités minières. Ces rencontres seront donc l’occasion de confronter les problématiques locales avec des solutions expérimentées ailleurs en France et en Europe. Jean François Caron, maire de Loos en Gohelle, sera présent aux côtés des invités suivants :

– Jacques Faivre, directeur de la SCIC Savecom (Meuse) ;
– Tobias Clermont, de la commune de Bottrop, dans l’ancien bassin minier allemand, qui a réussi les premières étapes de massification de la rénovation ;
– Société Greenflex, porteur du projet EnergieSprong France (Paris) ;
– Laurent Boyez, directeur d’Echobat Developpement (Nantes) ;
– Vincent Legrand, directeur de l’Institut negaWatt (Valence).

La discussion portera notamment sur les axes suivants :

– Comment garantir la baisse réelle des factures de chauffage après une rénovation complète ?
– Comment mettre en œuvre un modèle de rénovation performante à grande échelle ?
– Comment la pré-industrialisation des techniques permet de garantir une performance importante pour la rénovation des logements sociaux ?
– Comment mobiliser et structurer l’offre professionnelle de rénovation ?
– Comment les TPE/PME peuvent s’organiser ensemble pour réaliser des rénovations performantes intégrant une part important de personnes en insertion ?
– Quels sont les points clés indispensables pour permettre aux artisans de se préparer aux rénovations performantes ?

Retour en images sur la première édition de la Fête de la Chaîne des Parcs !

Le samedi 22 et le dimanche 23 juillet avait lieu la toute première édition de la Fête de la Chaîne des Parcs.

Pour rappel, la Chaîne des Parcs ce n’est autre que 2 200 hectares ainsi qu’une centaine de kilomètres de pistes à parcourir à pied ou à vélo. En résumé, une immense boucle de 7 ensembles déjà existants et répartis sur les communautés d’agglomération de Lens-Liévin, de Béthune-Bruay Artois Lys Romane et d’Hénin-Carvin.

Ils étaient nombreux à participer, en famille ou entre amis, aux différentes activités de cette Fête de la Chaîne des Parcs : jeux nautiques et baptêmes en umiak (embarcation traditionnelle Inuit) à Courrières, jeux de kermesse à Harnes, visite guidée nature faune et flore sur le terril 94 de Noyelles-sous-Lens, rallye découverte (24 équipes se sont prêtées au jeu !) et vélo-smoothies à Hénin-Beaumont, cani-rando et gyropodes à Olhain (plus de 1000 personnes sont venues au parc d’Olhain durant ce weekend !).

 

Voici quelques photos ainsi qu’une vidéo, réalisée par le service communication de la ville d’Harnes, retraçant ce weekend festif qui a ravi les petits et les grands !

Toute première Fête de la Chaîne des Parcs !

La première édition de la Fête de la Chaîne des Parcs aura lieu le samedi 22 et le dimanche 23 juillet 2017. Grâce aux quatre rallyes découverte réalisables à pied ou à vélo, les participants pourront découvrir, d’une manière originale, quatre parcs de la Chaîne des Parcs : le parc d’Olhain, le parc Marcel Cabiddu, le parc Souchez Aval et le Parc des Îles. Cet événement festif est organisé et animé par l’équipe des jeunes en service civique (toujours vêtus d’un tee-shirt orange) chargés de faire vivre la Chaîne des Parcs.

La Chaîne des Parcs, qu’est-ce que c’est ?

La Chaîne des Parcs est le tout premier grand projet fédérateur du Pôle Métropolitain de l’Artois. Plus de 2 200 hectares, sept parcs reliés entre eux offrant à la population un immense espace de promenade, de loisirs, de sport proche et accessible des habitations. La Chaîne des Parcs regroupe les atouts du Parc départemental d’Olhain, du Parc des Îles, du Parcs du Louvre-Lens, des Glissoires, du Parc Marcel Cabiddu ou encore du Canal de la Souchez et du Canal D’Aire. Coordonnée par le Pôle Métropolitain de l’Artois, elle est mise en œuvre par les communautés d’agglomération de Lens-Liévin, d’Hénin-Carvin, de Béthune Bruay Artois Lys Romane, le Département du Pas de Calais, les communes et leurs partenaires. Afin d’informer au mieux le public sur ces lieux, leurs accès et les activités possibles, le Pôle Métropolitain de l’Artois a recruté vingt jeunes du territoire dans le cadre d’un service civique.

Le programme de la Fête de la Chaîne des Parcs :

Munis de leur road-book numérique ou papier, les participants venus, en famille ou entre amis, partiront à la recherche d’indices et de réponses disséminés dans les parcs. Ils pourront ainsi résoudre différentes énigmes, relever de nombreux défis et remporter des cadeaux offerts par plusieurs partenaires ! Sur chacun des sites des animations seront proposées par les jeunes en service civique comme des jeux de kermesse, des randonnées à pied et également à vélo, des ascensions de terrils, une cani-course, ou encore des activités nautiques.

Pour trouver quel est le parc le plus proche de chez vous, connaître les activités proposées, les horaires et informations pratiques, cliquez ici !

Si vous souhaitez télécharger l’affiche 

Le premier numéro de La lettre du PMA est prêt !

Le Pôle Métropolitain de l’Artois a fêté récemment son premier anniversaire ! C’est l’occasion pour lui de se munir de nouveaux outils de communication afin d’expliquer quel est son rôle, les problématiques qu’il traite ou encore le territoire sur lequel il agit. La nécessité d’informer les élus et la population du territoire est apparue et a donné naissance a cette lettre d’informations qui paraîtra périodiquement et sera disponible dans la rubrique « Téléchargements » du site.

Pour lire ce premier numéro de La lettre du PMA, cliquez ici !

 

On parle de la Fête de la Chaîne des Parcs dans le dernier numéro d’Archipel !

Archipel est un programme mensuel présentant toute l’actualité du territoire du Pôle Métropolitain de l’Artois : loisirs, sports, art etc. C’est un outil qui permet de (re)découvrir notre territoire, le valoriser et le faire connaître.

Dans ce sixième numéro d’Archipel on en apprend plus sur l’un des grands projets du Pôle Métropolitain de l’Artois : la Chaîne des Parcs et sur le rôle des jeunes en service civique.
Dans cette vidéo, Mariam Zafaty, coordinatrice chez Unis-Cité, nous parle du temps fort du mois de juillet : la Fête de la Chaîne des parcs qui aura lieu le 22 samedi et le dimanche 23. Cette grande fête permettra aux habitants de profiter d’animations sur les différents parcs tout en partageant un moment convivial.

Un reportage très complet réalisé par ILTV que vous ne devez absolument pas rater en cliquant ici et pour connaître toutes les informations à propos de la Fête de la Chaîne des Parcs, c’est par ici !

 

 

 

Inscrit à l’UNESCO, le Bassin minier se dote d’une signalétique forte !

Mercredi 28 juin 2017, avait lieu, sur le site du 9-9bis à Oignies, l’inauguration des panneaux signalant l’inscription du Bassin minier Nord-Pas de Calais au Patrimoine mondial de l’Unesco. À cette occasion, Michel Dagbert, Président du Pôle Métropolitain de l’Artois, Cathy Apourceau-Poly, Présidente de la Mission Bassin Minier, Arnaud Quémard, directeur d’exploitation du groupe Sanef et Fabien Sudry, Préfet du Pas de Calais ont pris la parole.

Une inscription remarquable 

Depuis 2012, le Bassin minier du Nord-Pas de Calais est inscrit sur la prestigieuse liste du Patrimoine mondial de l’Unesco et côtoie les merveilles du monde telles que le parc national du Grand Canyon des États-Unis, le Taj Mahal en Inde ou encore la Grande Muraille de Chine. Le Bassin minier fait donc partie des 42 sites exceptionnels français parmi lesquels on trouve la réserve de Scandola, la palais et les parcs de Versailles, les lagons de la Nouvelle-Calédonie et bien d’autres.

Pour en savoir plus :

Le Bassin minier du Nord-Pas de Calais a été distingué au titre de « paysage culturel », « oeuvre conjuguée de l’homme et de la nature » selon les termes de la Convention du patrimoine mondial.

www/bassinminier-patrimoinemondial.org

 

Déjà le cinquième anniversaire ! 

Pour célébrer les cinq ans de l’inscription du Bassin minier au Patrimoine mondial de l’Unesco, rien de mieux que d’installer quatre panneaux sur les autoroutes A1 et A26 qui éveilleront la curiosité de chacun sur ce territoire. La signalétique est, pour les habitants et les visiteurs, la première matérialisation dans le paysage de l’inscription du territoire au Patrimoine mondial. C’est également un outil de sensibilisation, d’information, de compréhension des valeurs de cette inscription.
Aujourd’hui le Bassin minier veut montrer que son image a changé, que ses habitants sont fiers d’y habiter et qu’il a un potentiel touristique fort avec le Louvre-Lens par exemple.

L’implication du Pôle Métropolitain de l’Artois et de l’État

L’un des objectifs du Pôle est de faire converger l’action de ses membres dans différents domaines comme l’aménagement urbain et paysager, le développement économique et la formation, le développement culturel et social. En prenant à sa charge une grande partie du financement de la conception et de l’installation de ces panneaux, le Pôle Métropolitain de l’Artois, prouve qu’en s’unissant on peut mettre en place des choses concrètes d’intérêt commun.

L’État français a quant à lui défendu le projet d’inscription du Bassin minier au Patrimoine mondial de l’Unesco et en est aujourd’hui le garant. C’est à ce titre qu’il a soutenu la valorisation de cette inscription en apportant une part du financement de ces panneaux.

     Cathy Apourceau-Poly, Arnaud Quémard, Fabien Sudry, Michel Dagbert & Benoît Brocq