Actualités

Retour en images sur la première édition de la Fête de la Chaîne des Parcs !

Le samedi 22 et le dimanche 23 juillet avait lieu la toute première édition de la Fête de la Chaîne des Parcs.

Pour rappel, la Chaîne des Parcs ce n’est autre que 2 200 hectares ainsi qu’une centaine de kilomètres de pistes à parcourir à pied ou à vélo. En résumé, une immense boucle de 7 ensembles déjà existants et répartis sur les communautés d’agglomération de Lens-Liévin, de Béthune-Bruay Artois Lys Romane et d’Hénin-Carvin.

Ils étaient nombreux à participer, en famille ou entre amis, aux différentes activités de cette Fête de la Chaîne des Parcs : jeux nautiques et baptêmes en umiak (embarcation traditionnelle Inuit) à Courrières, jeux de kermesse à Harnes, visite guidée nature faune et flore sur le terril 94 de Noyelles-sous-Lens, rallye découverte (24 équipes se sont prêtées au jeu !) et vélo-smoothies à Hénin-Beaumont, cani-rando et gyropodes à Olhain (plus de 1000 personnes sont venues au parc d’Olhain durant ce weekend !).

 

Voici quelques photos ainsi qu’une vidéo, réalisée par le service communication de la ville d’Harnes, retraçant ce weekend festif qui a ravi les petits et les grands !

Toute première Fête de la Chaîne des Parcs !

La première édition de la Fête de la Chaîne des Parcs aura lieu le samedi 22 et le dimanche 23 juillet 2017. Grâce aux quatre rallyes découverte réalisables à pied ou à vélo, les participants pourront découvrir, d’une manière originale, quatre parcs de la Chaîne des Parcs : le parc d’Olhain, le parc Marcel Cabiddu, le parc Souchez Aval et le Parc des Îles. Cet événement festif est organisé et animé par l’équipe des jeunes en service civique (toujours vêtus d’un tee-shirt orange) chargés de faire vivre la Chaîne des Parcs.

La Chaîne des Parcs, qu’est-ce que c’est ?

La Chaîne des Parcs est le tout premier grand projet fédérateur du Pôle Métropolitain de l’Artois. Plus de 2 200 hectares, sept parcs reliés entre eux offrant à la population un immense espace de promenade, de loisirs, de sport proche et accessible des habitations. La Chaîne des Parcs regroupe les atouts du Parc départemental d’Olhain, du Parc des Îles, du Parcs du Louvre-Lens, des Glissoires, du Parc Marcel Cabiddu ou encore du Canal de la Souchez et du Canal D’Aire. Coordonnée par le Pôle Métropolitain de l’Artois, elle est mise en œuvre par les communautés d’agglomération de Lens-Liévin, d’Hénin-Carvin, de Béthune Bruay Artois Lys Romane, le Département du Pas de Calais, les communes et leurs partenaires. Afin d’informer au mieux le public sur ces lieux, leurs accès et les activités possibles, le Pôle Métropolitain de l’Artois a recruté vingt jeunes du territoire dans le cadre d’un service civique.

Le programme de la Fête de la Chaîne des Parcs :

Munis de leur road-book numérique ou papier, les participants venus, en famille ou entre amis, partiront à la recherche d’indices et de réponses disséminés dans les parcs. Ils pourront ainsi résoudre différentes énigmes, relever de nombreux défis et remporter des cadeaux offerts par plusieurs partenaires ! Sur chacun des sites des animations seront proposées par les jeunes en service civique comme des jeux de kermesse, des randonnées à pied et également à vélo, des ascensions de terrils, une cani-course, ou encore des activités nautiques.

Pour trouver quel est le parc le plus proche de chez vous, connaître les activités proposées, les horaires et informations pratiques, cliquez ici !

Si vous souhaitez télécharger l’affiche 

Le premier numéro de La lettre du PMA est prêt !

Le Pôle Métropolitain de l’Artois a fêté récemment son premier anniversaire ! C’est l’occasion pour lui de se munir de nouveaux outils de communication afin d’expliquer quel est son rôle, les problématiques qu’il traite ou encore le territoire sur lequel il agit. La nécessité d’informer les élus et la population du territoire est apparue et a donné naissance a cette lettre d’informations qui paraîtra périodiquement et sera disponible dans la rubrique « Téléchargements » du site.

Pour lire ce premier numéro de La lettre du PMA, cliquez ici !

 

On parle de la Fête de la Chaîne des Parcs dans le dernier numéro d’Archipel !

Archipel est un programme mensuel présentant toute l’actualité du territoire du Pôle Métropolitain de l’Artois : loisirs, sports, art etc. C’est un outil qui permet de (re)découvrir notre territoire, le valoriser et le faire connaître.

Dans ce sixième numéro d’Archipel on en apprend plus sur l’un des grands projets du Pôle Métropolitain de l’Artois : la Chaîne des Parcs et sur le rôle des jeunes en service civique.
Dans cette vidéo, Mariam Zafaty, coordinatrice chez Unis-Cité, nous parle du temps fort du mois de juillet : la Fête de la Chaîne des parcs qui aura lieu le 22 samedi et le dimanche 23. Cette grande fête permettra aux habitants de profiter d’animations sur les différents parcs tout en partageant un moment convivial.

Un reportage très complet réalisé par ILTV que vous ne devez absolument pas rater en cliquant ici et pour connaître toutes les informations à propos de la Fête de la Chaîne des Parcs, c’est par ici !

 

 

 

Inscrit à l’UNESCO, le Bassin minier se dote d’une signalétique forte !

Mercredi 28 juin 2017, avait lieu, sur le site du 9-9bis à Oignies, l’inauguration des panneaux signalant l’inscription du Bassin minier Nord-Pas de Calais au Patrimoine mondial de l’Unesco. À cette occasion, Michel Dagbert, Président du Pôle Métropolitain de l’Artois, Cathy Apourceau-Poly, Présidente de la Mission Bassin Minier, Arnaud Quémard, directeur d’exploitation du groupe Sanef et Fabien Sudry, Préfet du Pas de Calais ont pris la parole.

Une inscription remarquable 

Depuis 2012, le Bassin minier du Nord-Pas de Calais est inscrit sur la prestigieuse liste du Patrimoine mondial de l’Unesco et côtoie les merveilles du monde telles que le parc national du Grand Canyon des États-Unis, le Taj Mahal en Inde ou encore la Grande Muraille de Chine. Le Bassin minier fait donc partie des 42 sites exceptionnels français parmi lesquels on trouve la réserve de Scandola, la palais et les parcs de Versailles, les lagons de la Nouvelle-Calédonie et bien d’autres.

Pour en savoir plus :

Le Bassin minier du Nord-Pas de Calais a été distingué au titre de « paysage culturel », « oeuvre conjuguée de l’homme et de la nature » selon les termes de la Convention du patrimoine mondial.

www/bassinminier-patrimoinemondial.org

 

Déjà le cinquième anniversaire ! 

Pour célébrer les cinq ans de l’inscription du Bassin minier au Patrimoine mondial de l’Unesco, rien de mieux que d’installer quatre panneaux sur les autoroutes A1 et A26 qui éveilleront la curiosité de chacun sur ce territoire. La signalétique est, pour les habitants et les visiteurs, la première matérialisation dans le paysage de l’inscription du territoire au Patrimoine mondial. C’est également un outil de sensibilisation, d’information, de compréhension des valeurs de cette inscription.
Aujourd’hui le Bassin minier veut montrer que son image a changé, que ses habitants sont fiers d’y habiter et qu’il a un potentiel touristique fort avec le Louvre-Lens par exemple.

L’implication du Pôle Métropolitain de l’Artois et de l’État

L’un des objectifs du Pôle est de faire converger l’action de ses membres dans différents domaines comme l’aménagement urbain et paysager, le développement économique et la formation, le développement culturel et social. En prenant à sa charge une grande partie du financement de la conception et de l’installation de ces panneaux, le Pôle Métropolitain de l’Artois, prouve qu’en s’unissant on peut mettre en place des choses concrètes d’intérêt commun.

L’État français a quant à lui défendu le projet d’inscription du Bassin minier au Patrimoine mondial de l’Unesco et en est aujourd’hui le garant. C’est à ce titre qu’il a soutenu la valorisation de cette inscription en apportant une part du financement de ces panneaux.

     Cathy Apourceau-Poly, Arnaud Quémard, Fabien Sudry, Michel Dagbert & Benoît Brocq

Forte mobilisation pour le deuxième atelier du Forum Énergie

Dans le cadre de la démarche « Énergie » initiée par le Pôle Métropolitain de l’Artois, le deuxième atelier du Forum thématique organisé par Euralens s’est tenu ce mercredi 21 juin au lycée Diderot de Carvin avec la participation exceptionnelle d’Hervé Pignon, directeur régional de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).
Cet atelier avait pour but de constituer des groupes de travail afin de réfléchir sur des sujets opérationnels tels que la réhabilitation des logements privés et sociaux avec le « Plan 23 000 logements miniers », la production d’énergie renouvelable sur les bâtiments publics, la méthanisation, etc.
Chaque groupe a ainsi identifié des actions à mettre en œuvre rapidement, l’objectif étant que les premières opérations concrètes soient lancées d’ici la fin de l’année.

Une mobilisation toujours forte 

Ce deuxième atelier a confirmé la dynamique enclenchée en mai dernier. La présence de nombreux participants, tant publics que privés, atteste de l’intérêt de ces acteurs du territoire du Pôle Métropolitain de l’Artois au sujet de cette thématique Énergie et de leur envie de passer à l’action. De nouveaux acteurs sont venus s’ajouter à ceux déjà présents lors du premier atelier comme le Centre hospitalier de Lens, la Fédération d’énergie Pas de Calais ou encore le SYMEVAD (syndicat mixte d’élimination et de valorisation des déchets).

L’union fait la force

En introduction, Jean-François Caron maire de Loos-en-Gohelle et pilote du groupe thématique « Énergie, Développement économique, Troisième Révolution Industrielle » au sein du Pôle Métropolitain, a rappelé les ambitions du territoire en matière énergétique. Pour ne pas « rater le virage de la Troisième Révolution Industrielle » il est impératif de fédérer les acteurs. L’union des forces vives du territoire ainsi que la construction des projets concertés permettront de renforcer la légitimité du territoire. Comme l’a dit Jean-François Caron « il faut prendre des risques » pour atteindre cet objectif et faire du Bassin minier le cœur de cette révolution, il faut également « être agiles » pour faire face aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

Hervé Pignon et Jean-François Caron
©Coline Sénéchal – PMA

 

Les ateliers participatifs :

– La réhabilitation des logements privés et sociaux
– Un territoire producteur et consommateur de son énergie
– L’enjeu énergétique dans les mobilité
– Production et consommation d’énergie dans le secteur industriel
– Méthanisation: potentiels, enjeux et perspective
– Pédagogie et mobilisation

Les groupes au travail
©Coline Sénéchal – PMA

Il est encore temps de rejoindre la dynamique !

Cette démarche donnera lieu à un 3ème atelier en octobre et à une grande restitution plénière en novembre.
Pour en savoir plus, contacter guerric.caron@pm-artois.fr, chargé de mission « énergie » (en stage) au sein du PMA.

Retour sur le premier atelier du Forum Énergie ici et ici

L’opération « Osons nos talents » est lancée !

« Osons nos talents » est une opération portée par le Pôle Métropolitain de l’Artois en partenariat avec la Maison de l’emploi Lens-Liévin-Hénin-Carvin et le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi de Béthune.
« Osons nos talents » permet aux participants de valoriser leurs talents en découvrant, durant une demi-journée et en un même lieu, plusieurs métiers qu’ils peuvent expérimenter par eux-mêmes.
On trouve de tout au sein des animations « Osons nos talents » : industrie technologique, cuisine, mécanique, marquage adhésif … Le but est de faire participer les visiteurs afin qu’ils deviennent acteurs et non plus simplement spectateurs.

Ce jeudi 15 juin avait lieu, à Hulluch, le premier rendez-vous « Osons nos talents ». Une soixantaine de visiteurs ont participé à plusieurs ateliers afin de découvrir différents métiers et peut-être ainsi de trouver leur futur emploi.
De nombreux professionnels étaient présents pour s’adresser aux jeunes en recherche d’un travail, comme aux adultes en quête de reconversion.

Salle LCR à Hulluch 

Parmi ces acteurs, il y avait :

. L’association Vitali formant au métier de couturier. Cette association revalorise le textile en collectant des vêtements auprès de particuliers. Les vêtements récupérés sont revendus en l’état en tant que vêtements d’occasion dans une boutique de Liévin, ou sont retouchés et deviennent ainsi des créations vendues dans un magasin d’Arras.

. L’Association pour la Formation Professionnelle des Adultes, qui présentait les métiers de l’industrie et du BTP, et plus précisément la formation de chaudronnier. Sur cet atelier, les participants ont notamment appris à concevoir une maquette de tiroir à partir de plans.

. Le GRETA Grand-Artois, qui animait un atelier autour du métier d’accompagnant éducatif et social. Le but de cet atelier était de mettre en situation le futur accompagnant afin qu’il appréhende les difficultés auxquelles doivent faire face quotidiennement les personnes âgées : tremblements dus à la maladie de Parkinson, douleurs articulaires ou encore troubles de la vue.

Prochain rendez-vous à Montigny-en-Gohelle le 19 juin de 14h à 17h.

Pour vous inscrire aux ateliers « Osons nos talents », cliquez ici

Le 5ème numéro d’Archipel est disponible !

Installée sur le site du 9-9 bis à Oignies et portée par la volonté de la Communauté d’agglomération d’Hénin-Carvin, ILTV a su, tout au long de ces dernières années, se faire une place dans le paysage audiovisuel de la Région Hauts-de-France. Aujourd’hui et grâce à ses collaborations, ses productions et ses projets à venir, ILTV est une chaîne de télévision au cœur du Bassin du minier.

Archipel est un programme mensuel présentant toute l’actualité du territoire du Pôle Métropolitain de l’Artois : loisirs, sports, art etc. C’est un outil qui permet de (re)découvrir notre territoire, le valoriser et le faire connaître.

Au programme de ce cinquième numéro :

– découverte de la Chartreuse du Val St Esprit à Gosnay ;
– décryptage d’un tableau de Rubens au Musée du Louvre-Lens ;
– retour sur l’Instameet organisé par le Musée du Louvre-Lens ;
– plongée au cœur de l’Histoire du Parc des Îles avec une application gratuite.

Vidéo disponible ici ! 

Déjà le 7ème Comité syndical !

Lundi 15 mai 2017, avait lieu, à la Maison Syndicale de Lens, la septième séance du Comité syndical du Pôle Métropolitain de l’Artois. Le Comité syndical réunit les élus désignés par les quatre collectivités membres : le Département du Pas-de-Calais, la communauté d’agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys Romane, la communauté d’agglomération de Lens-Liévin et la communauté d’agglomération d’Hénin-Carvin.

Durant cette réunion, Michel Dagbert, Président du Pôle Métropolitain de l’Artois (PMA), a annoncé que le processus d’adhésion de la Communauté d’agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys Romane au PMA est arrivé à bon terme. Désormais le territoire du Pôle Métropolitain de l’Artois compte officiellement prés de 650 000 habitants et 150 communes.

Le Président a également tenu à revenir sur la mise en œuvre de « l’Engagement pour le renouveau du Bassin minier », engagement signé à Oignies le 7 mars 2017 avec le Premier ministre.

Que s’est-il passé depuis la signature de cet engagement ?

  • réunion dés le 14 mars à l’initiative du Pôle Métropolitain de l’Artois, d’une quarantaine d’acteurs de l’économie, de l’innovation et de la formation afin de les mobiliser pour exploiter cette opportunité au bénéfice des entreprises, des emplois et des habitants du territoire ;
  • installation d’une « délégation interministérielle Bassin minier » sur le site du 9-9bis à Oignies dont le but est d’animer la bonne mise en œuvres des engagements partenariaux pendant 10 ans et la nomination de Philippe Dieudonné pour la diriger ;
  • L’Etat a précisé ses engagements pour l’année 2017, notamment l’ouverture des crédits du Fonds stratégique d’investissement local à hauteur de 11 millions d’euros pour l’année.

Il nous revient, à nous élus du territoire, de rester mobilisés pour faire de cet Engagement un véritable levier des priorités, priorités qu’il nous revient de définir. Michel Dagbert

Par ailleurs, certains élus pilotes des Groupes thématiques ont pris la parole. Christophe Pilch, pilote du groupe « Chaîne des Parcs », Nadine Lefebvre, pilote du groupe « Habitat / Logement » et Jean-François Caron pilote du groupe « Énergie, développement économique », ont fait état, tour à tour, des travaux engagés ou en voie de l’être dans le cadre de leur groupe, ont présenté leur calendrier et leur méthode de travail.

Enfin, Michel Dagbert a fait le point sur différentes actions menées par le PMA : la première Conférence des Maires au Louvre-Lens le 24 mars 2017, la démarche « Énergie » avec le premier atelier du Forum thématique sur ce sujet le 10 mai 2017, l’attribution du marché pour la conception de la signalétique de la Chaîne des Parcs, l’implantation des panneaux « Bassin minier UNESCO » sur les autoroutes A1 et A26 en juin 2017, la présentation du programme de l’opération de sensibilisation aux métiers qui recrutent « Osons nos talents », le point sur le dialogue direct avec la Région, le partenariat avec l’Agence d’Urbanisme de l’Artois, l’engagement du PMA dans Euralens 2019 et la participation du Pôle au SIMI 2017, l’un des principaux salons annuels de l’immobilier qui aura lieu en décembre 2017 à Paris.

 

Comité syndical du 15 mai 2017

À la demande du Pôle Métropolitain de l’Artois, Euralens mobilise toutes les énergies du territoire

Le mercredi 10 mai 2017 avait lieu, à la Maison syndicale de Lens, le premier atelier du Forum thématique dédié à l’Énergie, organisé par Euralens en partenariat avec le Pôle Métropolitain de l’Artois (PMA). Pas moins de 80 personnes issues de différents horizons – collectivités territoriales (Région Hauts-de-France, Département du Pas-de-Calais, intercommunalités de Lens-Liévin, Hénin-Carvin, Béthune-Bruay), bailleurs sociaux (Maisons & Cités, SIA), ingénierie du territoire (AULA, Cerdd, Cd2e…), État (ADEME, Éducation nationale), acteurs privés (CUMA La Verloossoise, GRDF, EDF, Enercoop…), Chambre d’agriculture, opérateurs de transport (Tadao-Transdev), etc. – se sont réunies pour travailler autour de ce sujet.
Cette mobilisation massive témoigne de l’enjeu majeur que représente aujourd’hui la transition énergétique et du souhait des acteurs de se saisir de cette préoccupation pour la décliner en actions sur leur territoire.

Forum énergiePremier atelier du Forum thématique dédié à l’Énergie

Pourquoi ce forum sur l’Énergie ?

Comme l’a rappelé Sylvain Robert, président d’Euralens, notre territoire a été pionnier et leader de l’énergie pendant près de deux siècles, grâce à l’exploitation du charbon. Aujourd’hui, il assure sa mutation et poursuit les mêmes aspirations de leadership en matière de transition énergétique en affichant l’ambition de porter la Troisième Révolution industrielle.

À l’origine de ce forum Énergie une volonté de répondre à des enjeux concrets du territoire : comment réduire la facture énergétique, créer de l’emploi, développer de la formation…

Il doit par ailleurs répondre à quatre grands objectifs :
1 – mobiliser tous les acteurs du territoire concernés par cette thématique ;
2 – élaborer une feuille de route et identifier les actions à engager ;
3 – réunir les groupes d’appuis pour les mettre en œuvre ;
4 – construire les outils de communication nécessaires pour partager cette ambition avec les habitants du territoire.

Un premier atelier prometteur pour l’avenir

À l’occasion de ce premier atelier, Michel Dagbert, président du Pôle Métropolitain de l’Artois, Jean-François Caron, animateur du groupe thématique d’élus du PMA en charge du développement économique et de l’énergie et secrétaire de l’association d’Euralens, et Alain Wacheux, président de l’Agence d’Urbanisme de l’Artois, étaient présents pour témoigner de leur implication sur cette question primordiale qu’est l’énergie.
Ce premier atelier, animé par Jean-Michel Lobry, reconnu pour son expertise dans ce domaine, a confirmé le souhait des acteurs du territoire de se mobiliser et d’identifier les méthodes, financements et premiers projets à mettre en œuvre pour enclencher cette dynamique et faire du territoire le fer de lance de la nouvelle révolution énergétique. Les différents temps d’atelier ont suscité de nombreux échanges et interactions entre les acteurs et ont mis en avant le désir affirmé de travailler ensemble pour agir efficacement et rapidement.