Actualités

Le PMA à l’honneur lors du Forum Mondial de l’Économie Responsable de Lille

Porté par Philippe Vasseur, le World Forum for a Responsibility Economy est organisé depuis douze ans à Lille par le Réseau Alliances, réseau d’entreprises des Hauts-de-France engagées en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) (démarche volontaire d’une entreprise qui s’efforce d’établir dans sa stratégie et ses interactions avec ses collaborateurs, clients, fournisseurs etc. un équilibre entre enjeux économiques, sociaux, environnementaux et sociétaux). Cet événement international fait du Nord de la France une région référente au plan européen et mondial en matière de RSE.

L’édition 2018 : l’entrée « territoire » et les 5 ans de la démarche régionale « REV3 »

Cette 12ème édition s’est déroulée sur trois jours et a accueilli plusieurs milliers de visiteurs et d’intervenants d’Europe et du monde venus échanger sur les « bouleversements technologiques, sociétaux et économiques de notre époque » et présenter « leurs réflexions et bonnes pratiques ».
Deux thématiques prédominantes pour cette année :
– le territoire comme clef d’entrée majeure dans les défis du monde d’aujourd’hui ;
– les cinq ans de la démarche régionale « Rev 3 / Troisième Révolution Industrielle » née lors de l’édition 2012 de ce Forum.

La participation du Pôle Métropolitain de l’Artois : vers la « Turbine de l’écotransition »

Invité en tant que « territoire démonstrateur Rev3 », le PMA s’est exprimé devant de nombreux chefs d’entreprises, investisseurs mais aussi des acteurs publics et privés de toutes nationalités lors d’une séance de networking organisée par la Mission régionale REV3, le 16 octobre, juste avant la Plénière d’ouverture du Forum. Alain Wacheux, Président du PMA, lors de la séance de networking – ©World Forum for A Responsible Economy

Alain Wacheux, Président du PMA, a expliqué que la Troisième Révolution Industrielle se trouve au cœur du projet métropolitain avec pour objectifs de développer l’activité économique et l’emploi dans les filières du bâtiment, de l’énergie, de l’économie circulaire, d’anticiper les grandes transformations mondiales comme la transition énergétique ou numérique pour préserver le pouvoir d’achat des habitants, des entreprises et des collectivités, ou encore de tirer parti de la forme urbaine particulière en réseau de notre territoire pour développer de nouvelles façons de vivre, d’apprendre, d’habiter et de travailler.

Monsieur Wacheux a illustré ses propos avec des exemples concrets en mentionnant notamment l’élaboration d’une « Feuille de route pour la transition énergétique » du PMA, le Plan de rénovation des Cités minières (14 000 en dix ans sur notre territoire)  avec un haut niveau d’ambition énergétique et de qualité urbaine, la création d’un cadastre solaire à une échelle inédite et la volonté de faire du territoire une véritable « Turbine de l’écotransition » :

  • création d’un véritable écosystème à partir des différentes initiatives soigneusement recensées sur le territoire du PMA,
  • structuration de l’expérience acquise par le territoire en un projet de territoire mobilisateur
  • développement des éléments déjà présents sur la Base du 11/19 (pôles d’excellence écoconstruction, économie circulaire et énergies renouvelables) et mise en réseau avec les autres « pépites » du territoire,
  • développement et mise en réseau des centres de formation spécialisés existants sur tout le territoire (lycées professionnels, CFA, etc),
  • mobilisation du pôle universitaire présent à Lens et Béthune,
  • développement d’outils de R&D et d’animation des filières concernées,
  • création de lieux de promotion et d’information sur les métiers et parcours de formation, etc,
  • développement de partenariats avec les autres territoires avancés en Région, en France et dans le monde.

Jean-François Caron, pilote du groupe thématique d’élus  « Énergie, Développement économique, Troisième Révolution Industrielle » s’est également exprimé lors de la Plénière dédiée aux 5 ans de la démarche REV3 le 16 octobre en fin de journée. A cette occasion, il a mis en évidence les dimensions sociétales et culturelles des transformations à conduire.

Cycle d’échanges et de travail sur la production d’électricité solaire sur le patrimoine communal

Depuis plusieurs mois maintenant, le Pôle Métropolitain de l’Artois bénéficie du label « Territoire démonstrateur Rev 3 » et s’est doté d’une feuille de route au sujet de la transition énergétique. Cette feuille de route sert à prolonger l’action des trois Agglomérations, à faire converger des moyens et des compétences vers les projets du territoire et à fournir des outils complémentaires aux communes.
Dans ce cadre, le PMA souhaite en particulier impulser une dynamique économique vertueuse pour le développement du solaire photovoltaïque.

Très concrètement, le PMA propose aux communes intéressées de participer à un cycle d’échanges et de travail sur la production d’électricité solaire sur le patrimoine communal. Ce cycle d’échanges est animé à par le CD2E, centre expert de renommé nationale sur ce sujet et présent sur notre territoire.

Le jeudi 25 octobre 2018, avait lieu le premier groupe de travail de ce cycle. 14 communes (Béthune, Beugin, Burbure, Dourges, Courrières, Estevelles, Givenchy-en-Gohelle, Grenay, Lens, Liévin, Loison-sousLens, Loos-en-Gohelle, Montigny-en-Gohelle et Sains-en-Gohelle) se sont réunies au CD2E pour exprimer leurs projets communaux en lien avec le photovoltaïque, écouter les retours d’expériences de certaines communes ayant déjà avancé sur le sujet ou simplement en apprendre plus à propos du développement du photovoltaïque en 2018 (coûts, modèles économiques, montages juridiques, autoconsommation etc.).

  1er groupe de travail animé par François-Xavier Callens, directeur adjoint du CD2E – © PMA 

Le Pôle Métropolitain de l’Artois fait sa rentrée !

Le jeudi 20 septembre 2018 se tenait le 12ème Comité syndical du Pôle Métropolitain de l’Artois sous la Présidence d’Alain Wacheux.

À cette occasion Sylvain Robert, Christophe Pilch et Bruno Troni ont été élus vice-présidents du Pôle Métropolitain et les élus ont abordé plusieurs sujets qui vont rythmer les mois à venir :
– l’actualisation du schéma de la Chaîne des Parcs confiée à Michel Desvigne ;
– le bilan de l’édition 2018 de la Fête de la Chaîne des Parcs et les perspectives pour celle de 2019 ;
– la contribution du Pôle Métropolitain de l’Artois à l’Odyssée d’Euralens ;
– le renfort de l’équipe du PMA pour la préparation de la Fête de la Chaîne des Parcs 2019 ;
– l’engagement de 20 nouveaux jeunes en service civique à partir de novembre 2018 afin d’amplifier la portée de la médiation des structures du territoire, en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement du Pas-de-Calais ;
– la validation de la participation commune, sous la bannière Pôle Métropolitain de l’Artois, du parc des industries Artois-Flandres et des agglomérations de Lens-Liévin, de Béthune-Bruay Artois Lys Romane et d’Hénin-Carvin au Salon de l’immobilier d’entreprises (SIMI) en décembre 2018 ;
– la validation du partenariat avec l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) afin d’accompagner la feuille de route pour la Transition énergétique du territoire ;
– point sur le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADET), le plan de rénovation des Cités minières et l’Engagement pour le Renouveau du Bassin minier ainsi que l’attribution en 2018 de 8 M€ de Fonds régionaux aux grands projets du territoire.

Consulter le procès verbal du Comité syndical du 20 septembre 2018

Comité syndical du 21 septembre 2018 – ©Voix du Nord

20 missions de service civique dans le domaine culturel à pourvoir sur le territoire du Pôle Métropolitain de l’Artois

Le dispositif
Dans le but d’amplifier la portée de la médiation des structures culturelles du territoire du Pôle Métropolitain de l’Artois, la Ligue de l’enseignement du Pas-de-Calais met en place et coordonne, pour la deuxième année consécutive, un dispositif nommé «Parcours Artistique et Culturel en Artois».
Ce dispositif, souhaité et soutenu par le Pôle Métropolitain de l’Artois, a pour principe de mettre à disposition des jeunes en Service civique auprès de diverses structures culturelles du territoire, afin que ceux-ci soient des relais à la médiation. Ainsi, ils pourront aider les équipes dans leurs missions d’accessibilité à la culture pour tous, tout en étant eux-mêmes initiés et formés à la vie culturelle locale, dans sa diversité, son sens politique, son utilité publique et citoyenne.
L’idée est d’amener des jeunes volontaires à devenir des «ambassadeurs» des structures culturelles « de 1er cercle » (structures à rayonnement national, régional, départemental ou intercommunal), en construisant des projets partagés, au sein des structures « de proximité » qui les accueilleront. Pour cela, des « binômes » de volontaires seront constitués, mais également de structures, dans un souci de mutualisation des compétences, d’échange et de partenariat.
Concrètement, l’action se déroule ainsi : les volontaires, accueillis dans les structures culturelles de proximité, se mettent en relation avec des structures accueillant des publics spécifiques (associations, structures sociales…) afin de définir un projet qui les mènera vers les structures de proximité précédemment citées et les structures culturelles de 1er cercle partenaires.

Les structures partenaires de cette seconde édition

Le forum de recrutement
Le mercredi 17 octobre, la Ligue de l’Enseignement du Pas-de-Calais et le Pôle Métropolitain de l’Artois ont organisé, à la Maison syndicale de Lens, un forum de recrutement qui a pris la forme d’un speed-dating. Ainsi durant une demi-journée, les structures culturelles ont pu rencontrer et échanger avec plus de vingt candidats souhaitant faire partie de la seconde promotion «Parcours Artistique et Culturel en Artois».

Speed-dating entre les structures culturelles et les candidats – ©Coline Sénéchal PMA

 

Chaîne des Parcs : 24 missions de service civique à pourvoir sur le territoire du Pôle Métropolitain de l’Artois

Le programme « Faisons vivre la Chaîne des Parcs », initié par le Pôle Métropolitain de l’Artois et mise en œuvre par Unis-Cité, permet, pour cette troisième année, à 24 jeunes du territoire de sensibiliser les habitants à l’existence d’espaces de loisirs, de bois, de forêts, tous reliés entre eux et formant la Chaîne des Parcs.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette mission et si vous souhaitez postuler, vous pouvez participer aux réunions d’informations qui se dérouleront à Lens et à Béthune. 

Adoption du Budget 2018, actions et partenariats : retour sur la séance du Comité syndical du PMA du 6 avril

Le Comité syndical du Pôle Métropolitain de l’Artois s’est réuni le 6 avril 2018 à la Maison syndicale de Lens, siège du syndicat mixte.

19 des 22 élus, représentant le Département du Pas-de-Calais et les communautés d’agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys Romane, de Lens-Liévin, et d’Hénin-Carvin étaient présents ou suppléés.

À cette occasion, le Comité syndical a adopté son Budget 2018, consacrant notamment quelques 270.000 euros à la mise en oeuvre de Chaîne des Parcs, 180.000 à ses actions en matière d’emploi, 100.000 euros pour sa stratégie de transition énergétique ou 115.000 euros dans le domaine culturel.
L’assemblée a par ailleurs adopté le projet d’accord-cadre avec la Région Hauts-de-France définissant les priorités d’intervention des fonds régionaux pour l’aménagement du territoire (près de 36 millions d’euros), partagées avec le Pôle Métropolitain Artois-Douaisis voisin.
Le Comité syndical a également décidé de renouveler l’opération « Osons nos talents » qui permet aux habitants, dans les communes du territoire, de tester les métiers qui recrutent.
Plusieurs conventions entre le PMA et les outils d’ingénierie du territoire, Agence d’urbanisme de l’Artois, Mission Bassin Minier, CD2E, etc. ont en enfin été adoptées.

Pour en savoir plus vous pouvez lire le PV du Comité syndical 

Monkey Time, une grande première à Lens

Le mardi 10 avril 2018 avait lieu, à la Maison syndicale des mineurs, le tout premier événement Monkey Time. Ouvert au grand public, cet événement organisé par Pôle Emploi, s’adresse à tous types de personnes (stagiaires, étudiants, créateurs d’entreprises, salariés, cadres, demandeurs d’emploi ou encore aux personnes sans emploi) dès lors qu’elles souhaitent se pencher sur leur projet professionnel et leur place dans le marché du travail. L’une des clés de réussite de cette séance de coaching de 2 heures est la diversité du public qui amène à des échanges et des rencontres, parfois improbables mais toujours profitables à tous.

Déjà organisé à Paris et dans d’autres régions de France, Monkey Time a été initié sur le territoire dans le cadre de l’Engagement pour le Renouveau du Bassin Minier. Il vise à intégrer les habitants du territoire dans une dynamique novatrice pour emploi.
Le Pôle Métropolitain de l’Artois s’est associé à cet événement notamment pour évoquer les dynamiques et les nombreuses opportunités d’emplois qu’offre le territoire que ce soit dans le domaine du bâtiment, de l’énergie, de la logistique ou encore du numérique.

Un Monkey Time, qu’est-ce que c’est ?
C’est une séance de coaching professionnel et de développement personnel en petits groupes. Chacun des groupes est animé par un coach certifié. Le but de ce coaching est d’apprendre à utiliser correctement ce qui fait la différence pour trouver un emploi : sa personnalité.

Le déroulement
Les participants se retrouvent et commencent par faire un tour de table et quelques exercices pour mieux se connaître et pour se mettre à l’aise. Ensuite, vient la séance de coaching. À Lens il y avait cinq ateliers :

  • Je veux mieux me préparer mentalement
  • Je veux reprendre confiance en moi
  • Je veux me réorienter / évoluer
  • Je veux mieux communiquer
  • Je veux mieux réseauter

Introduction par Christian Thioudellet de chez Monkey Tie – ©Coline Sénéchal PMA

Une quarantaine de personnes du territoire, jeunes ou moins jeunes, en reconversion professionnelle, en études ou encore en recherche d’emploi, ont participé à ce coaching animé par Monkey Tie en partenariat avec Pôle Emploi, la Communauté d’agglomération Lens-Liévin, l’Université d’Artois, l’IUT de Lens et le Pôle Métropolitain de l’Artois.

La réussite de cette expérience pourrait amener ces partenaires à le décliner plusieurs fois par an sur tout le territoire du Pôle Métropolitain de l’Artois.

Le 12ème numéro d’Archipel est disponible

Vous l’attendiez avec beaucoup d’impatience : le dernier épisode d’Archipel est prêt !

Au programme une interview de Marlène Virey, responsable développement et marketing à l’Office du Tourisme Lens-Liévin, qui nous parle d’une animation mise en place à l’occasion du Salon Polar Lens qui avait lieu les 24 et 25 mars derniers. Marlène Virey nous présente aussi le nouveau magazine Le Sens de l’Essentiel dans lequel on retrouve tous les rendez-vous de l’Office du Tourisme.
Archipel nous emmène ensuite au Louvre-Lens à la rencontre d’Arnaud Debève, en charge du développement des partenariats au sein du musée, qui nous en dit plus au sujet d’un robot permettant au public éloigné du musée de contempler les œuvres comme s’il y était.
Retour également sur la manifestation « My Green City » qui se tenait à l’Arena Stade Couvert de Liévin le 20 février 2018 : salon autour de la révolution verte qui permet de comprendre la ville de demain.
Pour terminer, Archipel nous donne une idée de sortie en famille au Parc des Cytises de Bénifontaine.

Une vidéo signée ILTV à ne surtout pas manquer ! 

Émission consacrée au Bassin minier

Lettre ouverte du PMA à la Voix du Nord

Pierre Moreau, qui a présidé la séance du Comité syndical du Pôle Métropolitain de l’Artois du 6 avril, déplore le compte rendu qui en a été fait par la Voix du Nord, dans un article intitulé « Son président absent, le Pôle métropolitain en pilotage automatique » et publié dans ses éditions de Lens-Liévin-Hénin du 7 avril et de Béthune-Bruay du 9 avril.

Cliquez ici pour consulter cette lettre ouverte